Vous êtes ici : GEMACFRFaits marquants

Le GEMaC intègre le Flagship européen sur le graphène

L’Université de Versailles St-Quentin-en-Yvelines a rejoint au printemps le consortium européen de recherche sur le graphène (Graphene Flagship).

le 1 mai 2019

1er mai 2019
L’Université de Versailles St-Quentin-en-Yvelines a rejoint au printemps le consortium européen de recherche sur le graphène (Graphene Flagship). La découverte des propriétés électroniques exceptionnelles de cette couche atomique où les atomes de carbone forment un réseau en nid d’abeille a été récompensée par le prix Nobel de Physique en 2010.

Aujourd’hui il s’agit d’exploiter le graphène dans des composants industrialisables au niveau européen. Très sensible à leur environnement, les couches de graphène atteignent leur meilleure conductivité électrique lorsqu’elles sont prises en sandwich dans des cristaux de nitrure de bore hexagonal (hBN) (Figure ci-dessous). C’est pour son expertise en caractérisation des matériaux que l’équipe diamant pour l’électronique du GEMaC a été sollicitée, suite à ses travaux pionniers sur les cristaux bi-dimensionels de hBN.

Contact: Julien Barjon


Couche atomique de BN




Graphene Flagship : http://graphene-flagship.eu/
Prix Nobel de Physique en 2010 : https://www.nobelprize.org/nobel_prizes/physics/laureates/2010/press.html